27. March 2020

Directeur de longue date de la CP CFF; Markus Hübscher a décidé de quitter ses fonctions. La date exacte de son départ n’est pas encore fixée. Le conseil de fondation de la CP CFF a entamé la procédure de recherche d’un successeur.

Âgé de 58 ans, Markus Hübscher a informé le conseil de fondation fin mars de ses projets de quitter son poste de directeur de la CP CFF. Il a annoncé sa démission «suffisamment tôt pour assurer une transition sans problème», déclare Monsieur Hübscher. Il a dirigé le secteur opérationnel de la CP CFF avec succès depuis l’automne 2009. Monsieur Hübscher a auparavant occupé des fonctions dirigeantes dans différentes banques, où il travaillait dans le domaine de la gestion de fortune institutionnelle.

Le conseil de fondation a accueilli avec regret la décision de Monsieur Hübscher. «Markus Hübscher s’est beaucoup investi pour notre Caisse de pension et les quelque 55 000 assurés actifs et pensionnés et a mené ses tâches à bien», a déclaré Markus Jordi, président du conseil de fondation. Il a remercié Monsieur Hübscher «pour son excellent travail tout au long de ces années». En tant que directeur de la CP CFF, Monsieur Hübscher a – comme le précise Monsieur Jordi – «considérablement contribué à l’assainissement et à la stabilisation de notre Caisse de pension.»

En étroite collaboration avec le conseil de fondation, d’importantes décisions stratégiques pour l'avenir ont été prises pendant les 10 bonnes années d'activité de Monsieur Hübscher au sein de la CP CFF. Parallèlement, les activités opérationnelles de la caisse ont été soumises à un processus continu d'amélioration pour pouvoir répondre aux exigences d’une caisse de pension moderne.

La date exacte du départ de Monsieur Hübscher n’est pas encore fixée. Elle sera déterminée en concertation avec la commission du personnel de la CP CFF. Le conseil de fondation a déjà débuté la procédure permettant de sélectionner rapidement et de manière professionnelle un successeur à Monsieur Hübscher.

À l’avenir, Markus Hübscher souhaite travailler à son compte et s’occuper de mandats de manière plus poussée, Avec ses vastes et solides connaissances dans le domaine du deuxième pilier et de la gestion de fortune de clients institutionnels, il réunit les meilleures conditions pour ce faire.